CONCERT SIMPLE MINDS A MORZINE le 14 juillet 2014

Haute-Savoie, un jour de fête nationale, un moral un peu en berne avec cette longue période pluvieuse, mais c’était sans compter sur le cadeau magistral de la station de ski de Morzine-Avoriaz qui a du remonter le moral à plus d’un ; Les SIMPLE MINDS en concert et gratuit s’il vous plait.
Peu avant 21 heures, une longue intro nous annonce le début du concert, de la fumée commence à monter de la scène, les lumières s’éteignent et enfin les musiciens de ce groupe mythique qui remplissait des stades entier prennent place sur les notes de Broken Glass Park.
Jim Kerr communique énormément avec les quelques 12000 personnes présentes sur la place de l’office du tourisme de Morzine-Avoriaz, il n’hésite pas à tendre la main à ces fans, qui il faut le préciser étaient plutôt dans la tranche d’âge de la quarantaine voir de la cinquantaine comme moi.
Et les morceaux s’enchainent, le public n’hésite plus à cacher sa joie, nous voilà revenu il y a 30 ans en arrière lorsque SIMPLE MINDS remplissait des stades entiers. Jim Kerr se met en retrait de la scène un instant pour laisser la vedette à son guitariste et co-fondateur du groupe Charlie Burchill ; Discret sur scène, sa guitare reste une des marques de fabrique du groupe SIMPLE MINDS.
Jim Kerr est accompagné à plusieurs moments par une mystérieuse, envoutante et sculpturale chanteuse noire, Robin Clark à la voix puissante et empreint d’un certain esprit Soul et toujours du formidable batteur, Mel Gaynor caché derrière son mur de toms et de symbales.
Le concert monte encore crescendo avec le titre Someone, somewhere in Summertime, qui termine de convaincre les plus récalcitrants de bouger et de chanter. SIMPLE MINDS nous permet de remonter encore plus loin dans le temps avec The Fear Of Gods, The American et Love Song.
Beaucoup de titres des années 80 étaient offert aux fans, normal car ce concert s’inscrit dans le Greatest Hits+ Tour. Le set se poursuit avec des titres des années 90, See The Lights de l’album Let There be Love. Les jeux de scène sont magiques, l’arrière scène est habillée d’un mur de lumières, le plan feu est phénoménal.
SIMPLE MINDS quitte son public Français mais aussi étranger, venu en force ici sur la place de Morzine-Avoriaz, sur Sanctify Yourself et l’indispensable Alive and Kicking.
Cet excellent concert nous prouve encore une fois que SIMPLE MINDS se déguste et se savoure toujours en concert………même 30 ans après.

Incoming search terms:

  • photographe morzine